Comment donner accès à des tarifs préférentiels cachés ?

Par défaut, l'ensemble des tarifs d'un événement est accessible à l'ensemble du public dudit événement. Les codes d'activation permettent de donner accès à un ou plusieurs tarifs cachés. Ces codes peuvent directement être renseignés dans le module de réservation (widget) classique et/ou via un lien personnalisé.

Exemple : tout le monde peut voir les tarifs A, B et C de mon événement. Un code d'activation permet à mes VIP d'accéder au tarif D.

Il y a deux types de codes d'activation: les nominatifs, et (je vous le donne en mille) les non nominatifs.

Quelle est la différence ? 

Codes d'activation nominatifs

Les codes d'activation nominatifs peuvent être générés en masse, en ayant le même préfixe. Exemple : VIP comme préfixe de tous mes codes d'activation VIP. Un code fait référence à une adresse mail (ou contact) que nous renseignons en tant que destinataires lors de la configuration des codes.

Les codes d'activation nominatifs ont par défaut une seule utilisation possible : dès lors que le code est utilisé lors d'une commande, il devient désactivé et inutilisable.

Si on le désire, on peut tout à fait choisir d'envoyer les codes d'activation directement via la plateforme, dans un email généré automatiquement par Yurplan. Par défaut, cet email ne peut être personnalisé entièrement: seul une partie du corps du texte est personnalisable, dans l'espace Configuration du module Codes d'activation.

Il est également possible d'exporter ces codes d'activation nominatifs si on désire les envoyer par un autre système de mailing.

Codes d'activation non nominatifs

Les codes d'activation non nominatifs, quant à eux, sont des codes utilisables sur plusieurs commandes.

Ils sont généralement utilisés lorsqu'on désire créer un code d'activation pour un partenaire.

Exemple: la société Yurplan a un code qui lui donne droit à 10 commandes, chacune avec un seul billet maximum sur un tarif caché.

Ils peuvent également être utilisés pour une action de promotion, diffusée à grande échelle. Ici, cela me permet de savoir si mon action de communication a bien ou peu fonctionné.

Exemple : je communique un code d'activation sur un journal, avec 2000 commandes disponibles, chacune avec un seul billet maximum sur un tarif caché. Dans ce cas, c'est la loi du "premier arrivé, premier servi" : passées les 2000 commandes, le code est désactivé et inutilisable.

Vous avez toujours besoin d'aide ? Contactez nous Contactez nous